×

Message d'erreur

Warning : file_get_contents(https://graph.facebook.com/DomaineLebreuil/posts?{"access_token":"1750063418539874|4-ymDbkqseAs-5gw4OFyLjI-158","token_type":"bearer"}&limit=12&locale=fr&fields=picture%2Ctype%2Cmessage%2Ccreated_time%2Cfrom%2Clink%2C+description%2C+name): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request dans _facebook_pull_feed() (ligne 280 dans /homepages/16/d170496558/htdocs/drupal/sites/all/modules/facebook_pull/facebook_pull.module).

Gel historique en Bourgogne

La nature est impitoyable... Même si l'hiver n'a pas été aussi froid qu'espéré, le début de campagne s’annonçait bien. Après plusieurs semaines de pluie qui remplissait les nappes phréatiques, la sortie des bourgeons était, quoiqu'un peu en avance, belle et homogène. Malheureusement il aura fallu cette nuit du 26 au 27 avril pour tout (ou presque !) anéantir grâce au pire scénario : tout l'après-midi du mardi 26 avril des averses ont entretenu un taux d'humidité important. Le début de nuit était frais mais couvert ce qui permettait d'échapper à un trop important rafraîchissement. Mais dans la nuit la couverture nuageuse s'est déchirée et à partir de 4h du matin les températures sont descendues en dessous de 0°c pour arriver jusqu'à -2,4°c au petit matin. Au petit matin, justement, l'absence de vent était total et surtout le temps était toujours dégagé. Les bourgeons encore gelé ont tout de suite été brûlé par le soleil de fin avril qui déjà chauffe rapidement. Au final l'ensemble de mon domaine a été touché, la perte estimée est de 80 à 100% de récolte. Travailler avec la nature est ainsi, mais après déjà 4 années de petite récolte dues entre autre à la grêle, cela commence à faire beaucoup. Pour l'instant, pas le choix, je dois continuer à aller aux vignes pour espérer sauver ce qu'il peut l'être et surtout préserver des branches pour la récolte de 2017. Oui je ne me suis pas trompé, tous mes espoirs sont tournés vers la vendanges 2017 maintenant !!!